Concours pour la construction d’un Ephad

Concours marché public pour la construction d’un Ehpad  

 

Prendre soin de nos anciens

Néo Design a collaboré avec l’agence de Jean-Marc Priam Architectes, Le compas dans l’oeil dans le cadre d’un marché public pour la construction d’un Ehpad.

Néo Design a travaillé sur les ambiances de chaque espace, les matériaux, la signalétique et a dessiné le mobilier en collaboration avec l’équipe d’architectes.

Comprendre les problématiques en Ehpad pour les résidents et pour le personnel soignant a été la base de la réflexion. L’objectif a été de trouver des solutions fonctionnelles et esthétiques tout en répondant aux déficiences visuelles et auditives et aux problèmes cognitifs que rencontrent les personnes âgées.

Le Parti paysager et parcours urbains « Le vieil arbre, la Villa et les jardins » de l’architecte Jean-Marc Priam

Quitter son village et sa maison pour venir vivre à la villa sans perdre ses repères nous impose en tant que concepteur, de créer des espaces capables de faciliter l’appropriation et de maintenir le lien social indispensable au bonheur. Compte tenu du contexte rural du territoire de Chirac, nous avons pensé qu’il était intéressant et primordial d’associer la nouvelle Villa Saint-Jean à l’espace du jardin pour préserver le lien vital de ses habitants avec la nature, adoucir leur environnement et le rapprocher de leur quotidien familier.

Cela passe avant tout par la mise en valeur du vieux noyer, l’ancêtre du site et la sentinelle de la prairie actuelle. Ensuite, les jardins se déclineront partout autour de la résidence jusque dans ses espaces intérieurs. L’idée est d’habiter au coeur d’un espace naturel au milieu de jardins conçus comme de multiples environnements affectifs et sensibles, pour les résidents/habitants issus de la ruralité.

Vulnérables et fragiles, ils trouveront dans cet habitat, des jardins et des espaces naturels adaptés, partagés, capables de servir de repères efficaces dans leur nouvel environnement et de créer du lien avec les habitants du village.

En rapport direct avec la succession des saisons, la pousse des végétaux, les odeurs, les couleurs, les bruits de la nature continueront à rythmer leur vie quotidienne et à maintenir leur horloge biologique.

Ce qui nous importe, c’est ce que les résidents et tous les usagers vont percevoir depuis l’intérieur des espaces habités dans une dimension singulière et sensible en lien avec le paysage et la nature. Le jardin pourra alors servir l’hospitalité indispensable des lieux.

La vidéo est signée Afa multimédia et les images sont signées Pablo Garcia et Bastien Allart